www.terredudragon.fr

Accueil

News

Le Souffle du Dragon

Le Trésor du Dragon

L'Art du Dragon

Photos

Téléchargement

Liens

Livre d'Or

 

Admin

Informations

Webmaster : Jaïs

Envoyer un message

Je ne suis que le webmestre de ce site. Le Trésor du Dragon est mis à votre disposition pour votre travail personnel. Cependant, l'intégralité du contenu est copyrighté "terredudragon.fr" pour le compte de leurs divers auteurs. Merci d'avoir la cordialité de respecter ce droit dans vos publications.

Déjà 232254 visites

Vers la magie inconnue 1

Vivre dans ce champ de pure potentialité, dans ce chaos, dans cette dimension quantique, c'est vivre continuellement dans l'inconnu. La structure du mental a peu d´utilité à l'heure de naviguer dans l'inconnu, tout comme cela n'aurait aucun sens de conduire une voiture en pleine ville en ne regardant que dans le rétroviseur. Sans doute serait-il préférable de la conduire sans regarder du tout, plutôt que de regarder en arrière, vers la chaos magick par exemple ; car ce qu'il y a derrière ne peut permettre de prédire ce qui nous allons rencontrer devant. En l'absence de vision existe au moins l'espoir que se développe quelque autre type de sensibilité, une sensibilité à ce qui se situe au-delà de la perception, une sensibilité à "tout ce qui reste" lorsqu'on s'est nettoyé de tout. Mais ce "tout" qui reste ne dépend pas de la pensée et est totalement inconnu du mental. L'exploration conceptuelle - qui reçoit aussi le nom de religion, de philosophie, de spiritualité ou de magie - s'étend jusqu'à inclure cette totalité, laquelle se révèle une fois que s'est effondrée toute localisation. Mais ce tout défie la notion de catégorie de sorte que nous ne pouvons l'appeler "quelque chose". Nous pouvons seulement le qualifier de "non-chose" ou de "post-chose" et nous n'utilisons le terme "tout" que pour abandonner, encore et toujours, les limites trop prégnantes du connu.

Cette énergie de vie, ce Souffle n'est donc médiatisé par rien de particulier et c'est ce qui en fait la beauté intrinsèque. Toujours imprévisible, il ne se meut pas de façon hiérarchique ou conceptuelle au travers du temps ou de toute autre chose. Il n'est absolument pas localisé ni soumis à la causalité. À ce stade on comprend d'ailleurs parfaitement que l'univers se fout littéralement de la notion d'un moi.

Cette puissance qui est là existe comme une réalité quantique possédant le plein potentiel de se convertir en n'importe quelle chose, n'importe quelle situation. Essayons de conceptualiser le fait qu'à tout moment peut se produire n'importe quelle possibilité, n'importe quelle forme, n'importe quelle expression, sans localisation ni temps. Nous pourrons vite nous rendre compte, à travers cette tentative, que le processus de la pensée, le mental conceptuel, est totalement incapable d'affronter un tel fait. Essayons encore une fois si le coeur nous en dit, encore, encore... et d'autant plus si le fait que le mental conceptuel ne fonctionne pas dans cette sphère quantique ne nous satisfait pas.

Non. Pas moyen de mesurer ni de contrôler ce Souffle quantique. Il n'est pas de l'ordre du connu et ne peut être capturé ni prévu par nos sciences, nos philosophies ou nos rites magiques, fussent-ils chaoticiens. Au regard de ce Souffle, au contact de sa réalité s'écroulent toutes les fables et les constructions. Seul ce qui est entièrement neuf et créatif pourrait peut-être l'affronter. Qui sait ?

Nous pouvons sentir que nous avons réellement besoin de résider dans ce domaine au-delà de la pensée, que nous devons dépasser l'obsession du mental conceptuel pour pouvoir mieux prêter attention à la non-localisation et que ceci constitue le point crucial de notre transformation magique.

Mais ceci n'est qu'un début. Il n'y a pas de point final. Il n'y a que le bouillonnement de cette pure potentialité quantique. Et ceci est sans doute la merveille de la vie, c'est-à-dire que nous n'arrivons jamais à une conclusion. Nous n'arrivons jamais qu'à un commencement.

Il n'y a cependant rien à faire pour que se révèle ce souffle. Ni avec la pensée, ni avec la non pensée. Toutes les manifestations sont, potentiellement, dans ce champ de réalité. Et ce champ n'a ni dehors ni dedans, ni bien ni mal. Le définit seulement la présence de son bouillonnement. Il contient toutes les possibilités et c'est la raison pour laquelle il pose tant de problèmes au mental pensant qui est accoutumé à la différentiation, à la catégorisation et à la classification de toutes choses. Quelqu'action qu'entreprenne le mental pensant pour en avoir la compréhension est stérile. Et du point de vue quantique, la notion de "non-action" est également absurde. Car qui n'agit pas, sinon, une fois encore, le mental localisé ? Tant que vous êtes l'acteur, ce champ ne vous est pas accessible.

Cette réalité quantique est dynamique et créative. Elle ne s'appuie sur aucune référence au passé ou au futur. Elle n'hérite d'aucune magie connue. Elle ne s'en réfère même pas au présent. Elle est la liberté même.

Seul le collapsus de tout le connu, l'effondrement de l'effort, l'épuisement de toute tentative de parvenir à un point donné, bref, la reddition complète, nous ouvre à ce champ de pures potentialités. (à suivre)

Dernière modification le : 03/10/2009 @ 16:09
Catégorie : Magie Inconnue

Rugissement

Comme se lève la brume par-dessus la cime des arbres, ainsi se réveille le Dragon qui s'étire sur Sa Terre.

NewsLetter

Inscrivez-vous pour avoir des nouvelles de ce site.

Votre adresse email :

Se désabonner

Recherche

Google

Sur le web

Sur ce site





Site créé avec Phortail 2.0.7
PHP version 5.6.32