www.terredudragon.fr

Accueil

News

Le Souffle du Dragon

Le Trésor du Dragon

L'Art du Dragon

Photos

Téléchargement

Liens

Livre d'Or

 

Admin

Informations

Webmaster : Jaïs

Envoyer un message

Je ne suis que le webmestre de ce site. Le Trésor du Dragon est mis à votre disposition pour votre travail personnel. Cependant, l'intégralité du contenu est copyrighté "terredudragon.fr" pour le compte de leurs divers auteurs. Merci d'avoir la cordialité de respecter ce droit dans vos publications.

Déjà 232230 visites

Le Joyau de l'Ecoute


Sans nous en rendre compte, nous n'écoutons que nous-même. Nous interposons entre nous et l’enseignement une incroyable quantité de filtres qui nous empêchent de l'écouter vraiment. Préjugés, opinions, peurs, sont autant de manières de fuir une communication réelle. Si nous écoutons quelqu'un à partir de nos opinions, nous n'écoutons que notre discours intérieur. Le quatrième joyau déclare que celui qui veut apprendre réellement doit commencer par mettre de côté son bruit intérieur. Sans quoi, il n'écoulera que lui-même et deviendra incapable de recevoir quoi que ce soit de nouveau.
Si nous écoutons l'enseignement au travers du filtre des conceptions de seconde main, des illusions et des préjugés, il y a réellement peu de chance pour que nous puissions parvenir à l'entendre un jour.
Le joyau de l'écoute peut être mal compris. Aussi doit-on impérativement le différencier d’une règle sectaire qui consisterait à nous priver de pensée critique. Il n’y a rien de tel dans le joyau de l’écoule. Libre à chacun d'avoir de profondes convictions. Toutefois, pour comprendre celui qui parle, il faut commencer par mettre de côté ses préjugés et ses opinions. Chercher d'abord la vérité, plutôt qu'une confirmation de ses points de vue, telle est l'attitude développée par le quatrième joyau.
De nos jours, on se met à croire à la réincarnation parce que ça nous arrange. Quelle promesse de survie pour cette entité passagère que nous sommes ! Nos opinions se construisent, non en fonction de la vérité, mais sur la base de nos préférences et de nos préjuges. « C'est agréable. alors j'y crois. C'est désagréable alors je n'y crois pas ». Et peut être nous mettrons-nous à croire que le vieil homme va s'en sortir indemne ? Que d'illusions ! Contre la Foi, le non respect du quatrième joyau érige la croyance.
Nous sommes devenu sourd et aveugle. Pendant tout ce temps, nous n'avons pas écouté. Tous les filtres que nous avons interposés sont autant d'isolations acoustiques et la seule voix que nous avons écoutée, c'est nous. Tout a été lu, interprété, analysé, disséqué, perverti, amputé en fonction de nos propres moules. Nous ramenons tout à la mesure de nos opinions. Cependant, les maîtres zen rappellent que nul n'atteint l'ultime que celui qui ne chérit pas d'opinions. Et Jacob BOHME de confirmer que « Le Royaume de Dieu n'est en aucune opinion » (Traité de la Régénération).
Le quatrième joyau est encore une vérité simple. On ne peut écouter quand notre esprit fait trop de bruit, « Tais-toi et je t'enseignerai la Sagesse », est-il écrit dans le Livre de Job. Ce joyau est très important lorsque l'on est dans la perspective d'une transmission orale. Car le contact oral ne transmet pas simplement un savoir. C'est aussi l’Etre en partage. S il y a Présence, ce contact peut acquérir un pouvoir transfigurateur d'une grande puissance.
Ici, la transmission initiatique prend pour véhicule direct l’influence spirituelle. Enseignant et auditeur sont admis dans un processus singulier laissant un goût de plénitude, de partage, de lumière. Jacob BOHME le décrit ainsi : « Mais dans le saint Docteur, c'est le Saint Esprit qui enseigne, et dans le pieux auditeur, c'est l'Esprit de Christ qui écoute » [Traité de la Régénération).
Cette connexion particulière est la base de toute transmission véritable. Sans elle, il devient difficile de parler d'enseignement spirituel. Et nul ne peut être admis dans ce processus qui n'ait mis de coté préjugés et opinions. L'Ecoute serait-elle porte de la Grâce ?
« Si tu veux ta comprendre, cette lumière, ne la compare à rien de ce que tu connais » (Louis-Claude de Saint Martin).

Dernière modification le : 05/05/2008 @ 16:15
Catégorie : Les 7 joyaux de l'apprentissage

Rugissement

Comme se lève la brume par-dessus la cime des arbres, ainsi se réveille le Dragon qui s'étire sur Sa Terre.

NewsLetter

Inscrivez-vous pour avoir des nouvelles de ce site.

Votre adresse email :

Se désabonner

Recherche

Google

Sur le web

Sur ce site





Site créé avec Phortail 2.0.7
PHP version 5.6.32